Encore un très bon workshop aujourd’hui à l’école Kyoshitsu avec au menu : taille d’entretien, désaiguillage et taille d’un pin mugho.

Le feuillage de mes deux ormes de Chine a été nettoyé, les plateaux de la semi-cascade sont de nouveau dessinés et une branche qui pointait vers l’observateur a été supprimée. La tête s’en trouve plus légère et le tronc plus visible. Les pousses du « battu par les vents », ont été rabattues à deux feuilles.

Mon orme du Japon issu d’une marcotte a lui aussi été taillé. Voici un aperçu de l’avant-après.

DSC_1268

DSC_1271

DSC_1286

DSC_1285

 

La partie apicale de mon orme Nire a été freinée. L’objectif est de faire grossir les branches basses, en particulier celle au centre de la photo qui va être très importante pour l’avenir de l’arbre, un futur balai.

DSC_1294

DSC_1293

 

Les aiguilles de deux ans (issues de la pousse de 2015) ont été coupées, elles finiront par tomber toutes seules ces prochaines semaines. Thierry a revu la structure de la tête. La voici beaucoup plus aérée. D’ici quelques semaines, les chandelles seront coupées aux ciseaux : ce sera le mekiri dans l’optique d’un « bourgeonnement arrière », plus en amont sur la branche.

 

DSC_1278

DSC_1279

 

Enfin, sur le pin mugho, quelques branches ont été rabattues. Il s’agit de celles où le mekiri opéré en 2016 a bien fonctionné et a généré une grande quantité de bourgeons « arrières ». Dans quelques semaines, d’autres branches seront rabattues et les bourgeons seront taillés aux ciseaux.   

DSC_1274

DSC_1273

DSC_1275

DSC_1276