Nouvelle séance de greffes pour améliorer le nebari d’un tout jeune prébonsai, un érable champêtre, acer campestre, un plant de pépinière qui a passé toute la saison 2016 dans une grosse caisse de pumice afin de développer son fin système racinaire. L’opération ayant fonctionné, les gros tubes ont été supprimés et le plant placé dans une caisse de culture plus petite.

Trois plants prélevés dans un sous-bois l’année dernière ont été greffés. Deux sur l’arrière et un sur le côté.

DSC_1346

 

DSC_1347

Incision du diamètre du greffon. Hauteur : 2 cm

 

DSC_1348

DSC_1351

L'écorce du greffon est enlevée. Cette opération n'est pas nécessaire si le greffon est bien plaqué dans le sillon.

 

DSC_1350

DSC_1360

Un morceau de chambre à air permet de moins blesser le greffon avec l'agraffe.

 

DSC_1354

Pas évident d'agraffer.

 

DSC_1357

DSC_1358

Ici, j'ai tenté l'entaille pour générer de la racine. La mousse est la sphaigne qui permettra de maintenir une certaine humidité (même principe que pour le marcottage).