Il y a quelques semaines, j’ai semé une petite centaine de graines de pin noir du Japon, Pinus Thumbergii. La moitié de ces graines avaient été stratifiées dans du sable (avec quelques morceaux de charbon) et placées dans le bac à légumes du réfrigérateur. Celles-ci ont levé les premières avec deux semaines d’avance sur les autres qui n’avaient pas bénéficié d’une stratification froide.

Au fur et à mesure de la levée, j’effectue des boutures de semis pour établir un nébari étoilé. J’ai coupé juste au-dessus de la partie blanche des jeunes plants et les ai mis dans une mini-serre dans un mélange sable, poussière d’akadama/pumice, terreau sur un double lit de pumice/akadama de deux granulométries différentes.

A suivre…

DSC_1236

DSC_1260

La partie blanche est coupée et de l'hormone de  bouturage est mis pour activer l'enracinement.

 

DSC_1262

DSC_1264

Un trou est effectué à l'aide d'un morceau de fil de 2 ou 3 mm afin de de pas abimer le jeune plant ni enlever l'hormone fraîchement appliquée.

 

Septembre 2017 :

Bilan de la saison :

  • Aucune des boutures de semis n'a survécu. Deux hypothèses plausibles : soit je n'ai pas coupé assez haut, soit j'ai effectué cette opération trop tôt dans la saison. La saison prochaine, je retente l'opération.
  • Les semis qui n'ont pas été bouturés ont bien poussé. Au printemps prochain, ils seront rempotés individuellement dans des godets. Le pivot sera sectionné. En espérant une bonne reprise. Le fil de ligature, ce sera pour 2019.

DSC_1895

En réalité, les plants ne sont pas jaunes comme sur la photo :)