Même cuvée que les autres. 

Novembre 2015

DSC_1635

 

Février 2016

Le troène est raccourci lors d'un stage avec Thierry. Il est rempoté quelques semaines plus tard.

109250578

 

Février 2017

DSC_0625

DSC_0626

 

Juin 2017

Je ne retrouve plus les photos du travail du bois mort. 

DSC_0430

DSC_0431

DSC_0432

DSC_0433

Le troène pousse très vite. Pour ne pas perdre son temps, et devoir supprimer une branche parce que les entrenoeuds sont trop grand,  il est important de laisser sortir 5 ou 6 feuilles et de rabattre à 2 voire 1. Cela donnera du mouvement et/ou de la conicité. Ne pas mettre trop d'engrais non plus ni trop arroser sinon => big entrenoeuds. 

Il bourgeonne très facilement et chaque année sur le vieux bois, y compris sur le tronc. Donc pas de panique s'il vous manque des branches. 

Côté racinaire, il encaisse de grosses coupes. Ne pas hésiter à tailler fort lors du premier rempotage. 

Se prête au bois mort mais il pourrit très vite. Mettre du liquide à jin la 2e ou 3e année sinon bye bye le deadwood. 

Substrat : il les aime tous. Personnellement : pumice à 90 % et un peu de pouzzolane. (Je recycle mes substrats). 

Attention aussi, il s'agit d'un feuillus. Ne pas trop baisser les branches. Au contraire. Mais ce n'est pas facile...

30 septembre 2018

Pose de fils. Mise en forme. La tête n'est pas encore choisie. 

 

 

DSC_0037

DSC_0036

Février 2018

Rempotage dans un pot de culture. Changement d'angle. Manque une branche haute sur la droite, mais j'ai deux bourgeons qui devraient faire l'affaire. 

 

DSC_1334

 

 

DSC_1335

 

DSC_1338

 

DSC_1341

 

 

DSC_1356

Pas sur de le conserver celui-ci. Si quelqu'un est intéressé...

C'est Philippe qui prend soin de cet arbre maintenant.