Tablettes #2 #3

Riche de l'expérience générée lors du travail de ma première tablette, j'opte pour un plateau beaucoup plus fin. 

Tablette usinée pour mon azalée satsuki. ( les machines étaient reglées, du coup, j'en ai fait deux quasi identiques). 

Bois : chêne. 

Dimensions : 310 x 270 x 100 mm

La suite en images...

DSC_0029

DSC_0031

DSC_0032

DSC_0030

DSC_0033

 

 

DSC_0035

 

Les parties du "cadre" sont découpées et mortaisées avec une fraise à rainurer placées sur une défonceuse sous table. Quelques secondes suffisent aux 2400 w de la machine pour faire son oeuvre.  

 

 

 

DSC_0038

 

DSC_0040

 

Les  quatre parties du "cadre" sont tourillonnées et collées entre elles autour du plateau central qui lui, reste flottant. Cela permet au bois de se dilater sans faire exploser le cadre. Car, même sec depuis X années, le bois continue d'être sensible aux variations de chaleur et à l'hygrométrie.  Les rebords intérieurs du cadre sont chanfreinés avec une fraise à 45°. La partie extérieure est elle aussi chanfreinée avec une fraise ronde. 

 

 

 

DSC_0045

 

Quelques essais de pieds et de barres...

 

 

 

 

 

DSC_0054

 

 Les pieds sont usinés à la scie à chantourner. Un gabarit en papier est scotché sur chaque tasseau. 

 

DSC_0058

DSC_0060

 

Les barres latérales sont tenonées et insérées dans les mortaises des pieds. 

 

 

DSC_0075

 

Le tout est collé et placé sous presse (30 kg environ). Aucun souci. 

 

 

DSC_0078

DSC_0080

 

1ère couche de brou de noix/teinte  noire

 Après quelques couches de vernis transparent mat appliqué au pistolet à basse pression (3,5 bars) : 

DSC_0930

DSC_0949

DSC_0950

DSC_0953