Depuis quelques mois, je me suis trouvé un intérêt pour la menuiserie-ébénisterie.

En fait, j'ai voulu m'acheter une tablette. Mais quand j'ai vu le prix pratiqué, je me suis dis qu'il fallait mieux investir dans les quelques machines qu'il me manquait. 

J'ai investi dans une raboteuse et une toupie d'occasion et me suis mis à fabriquer mes propres tablettes de présentation. Je suis autodidacte même si je suis richement conseillé par mes amis Fred et Bruno pour la technique, Benjamin et Michel pour l'esthétisme. 

J'ai démarré cette aventure en utilisant des tasseaux et des planches de sapin du Nord. J'ai fait mes gammes avec le sapin puis j'ai découvert l'usinage du chêne, à partir de plateaux ou d'avivés (j'ai aussi appris le vocabulaire technique :).

A-B-S-O-L-U-M-E-N-T rien à voir avec le sapin. Le chêne ne bouge pas, ne fait pas d'éclat, ne s'écrasse pas et offre de très beaux dessins. Après, c'est une question de goût -  les uns ne travaillant qu'avec du merisier, les autres, qu'avec du frêne.  

Pour l'instant, teinte mélange brou de noix et/ou teinte à bois noire et/ou teinte à bois acajou. 

Application avec une mèche/ pinceau. 

Vernis incolore mat au pistolet sur les tablettes en chêne (au pinceau sur celles en sapin... la misère car la teinte s'en va avec les coups de pinceaux !)

Colle : Titebond et pattex D3. 

Pour l'usinage, je dispose d'une raboteuse/dégauchisseuse Kity 635, d'une toupie Kity 623, d'une défonceuse sous table Triton TRA001, d'une scie sous table, d'une scie à onglet Metabo, d'une ponceuse à bande Triton, d'une ponceuse excentrique, d'un aspirateur d'atelier....

Les plateaux de mes tablettes en chêne sont flottants. Les bois sont lamellés/tourillonnés et collés. 

Je n'ai pas beaucoup de photos du processus de fabrication de mes premières tablettes. J'en ai un peu plus pour celles en chêne et, à l'avenir, je ferai un didacticiel. 

Pour l'instant, uniquement des tablettes rectangulaires ou carrées. Bientôt des rondes... 

 

Mes premières tablettes (en sapin du Nord)

 

215 mm x 195 mm x 85 mm

Ma toute première tablette avec pieds double angle à 45° insérés dans la partie extérieur du plateau. Fabrication avec tasseaux de grandes surfaces. Rond de 6 mm en hêtre. Teinte acajou. 

45433175_1924016494300194_481199520139444224_n (1)

45617316_2151981348388813_2767405715537526784_n

45434373_587684348316818_3239804873457270784_n (1)

DSC_0885

Content de mon travail même s'il subsiste des traces de colles...

 

Tablette pour cascade (150 mm x 150 mm x 250 mm)

Ma 2e tablette. Sapin. Barreaux en hêtre. 

45517195_566705870431046_7144273420782403584_n

45509192_482982372196033_5416827695906422784_n

45654793_342940932948644_7196202607637954560_n

DSC_0891

DSC_0894

 

Encore quelques traces de colles sur le dessous. 

 

2 tablettes identiques 450 mm x 380 mm x 140 mm

 

Tablette en sapin sauf les barreaux (en hêtre). Honnêtement, les barreaux m'ont donné du fil à retordre. Pas facile de percer droit  ni de centrer les trous et de conserver un même écartement. Bref après quelques échecs, j'adopte une méthode : je perce un tasseau puis le déligne (le coupe en deux dans le sens de la longueur). Ainsi les trous de la barre du bas sont bien en phase avec ceux de la barette du haut. Suis-je clair ?  

Evidemment l'utilisation de sapin a quelques limites parmi lesquelles l'éclatement du bois s'il est trop fin...

45494969_1794232164021236_6018555002077839360_n

DSC_1350 (Copier)

DSC_1342 (Copier)

DSC_1346 (Copier)

DSC_1347 (Copier)

DSC_1348 (Copier)

DSC_1880

DSC_1882

DSC_1892

DSC_1890

 

DSC_0895

DSC_0896

DSC_0898

DSC_0899

DSC_0900

Plus de traces de colle. 

A suivre pour les tablettes en chêne...

 

 

# Bonsai display / bonsai table / woodworking