Voici un taxus provenant d'une pépipnière. Il a été mis en caisse de culture en octobre 2015.

TB21 (4)

Octobre 2015

 

Il a végété toute la saison 2016. A mon avis, l'arbre s'est "bloqué" et a construit du racinaire.

Au printemps 2016, les branches ont été réduites forçant l'arbre à émettre des bourgeons plus proches du tronc.

DSC_1226

Printemps 2017, quasiment pas de changements par rapport à octobre 2015.

Bonne croissance toute la saison 2017 : 

DSC_1656

DSC_1655

Prochainement, une face sera choisie et des branches seront sélectionnées avec pose de ligatures. L'arbre a repris de la vigueur. Il s'étoffera en 2018.

Au printemps 2018, l'arbre sera sûrement rempoté dans une caisse plus plate en terminant de dégager toute la terre d'origine et en coupant les éventuels derniers gros tubes. 

A priori, il aura la forme double tronc. L'un étant plus gros que l'autre, cela devrait être possible. Possible aussi de "tricher" en faisant du bois mort.

A suivre.

 

Mars 2018

 

 

 

DSC_0851

 

DSC_0852

 

DSC_0855

DSC_0856

DSC_0859

 

6 novembre 2018

Grosse taille de structure. Le tronc fils (gauche) a été supprimé (merci à Benjamin pour l'aide à la lecture) et il est devenu un tronc mort creux. C'est la disposition des branches sur le tronc fils qui a motivé ce choix. Idéalement un double troncs doit avoir un tronc père (grand et puissant) et un tronc fils (plus fin et plus petit). Or pour cela, il aurait fallu réduire la hauteur du tronc fils et, si j'optais pour cette solution, je n'avais plus de branche. Seule la branche arrière, située en bas, serait restée. 

Bref, j'ai supprimé le tronc fil en conservant la base car - d'après mes souvenirs - les racines qui alimentent le tronc père forment un chignon au niveau du tronc fils.

 

DSC_0812 (Copier)

DSC_0816 (Copier)

DSC_0822 (Copier)

DSC_0824 (Copier)

 

DSC_0876 (Copier)

 

DSC_0877 (Copier)

 

DSC_0878 (Copier)

 

DSC_0879 (Copier)

 

 

DSC_0828 (Copier)

 

DSC_0880 (Copier)

 Outils utilisés pour réaliser le bois mort :

- vieux tournevis limé et "pince à racines" pour décoller les fibres,

- pince à jin et pince à racine pour les arracher, 

- brosse métallique pour lisser les fibres,

- outils électriques pour les endroits profonds et inaccessibles à la main, 

 

La branche basse doit s'étoffer. Par la suite, elle pourrait être mise un peu plus vers l'arrière. Tout le reste est à construire. Si bonnes conditions climatiques, c'est l'histoire de 2 ou 3 années de culture.