Février 2016

Je récupère ce taxus dans un lot cédé par un pépiniériste de mon coin. Il est débarrassé d'une grande partie de sa terre d'origine, les plus gros tubes sont coupés et il est placé dans un mélange pumice/pouzzoalane (80/20 %). Une partie de l'aérien est supprimé.

DSC_0445

TB25 (2)

TB25 (4)

 

Octobre 2016

On ne peut pas dire que la croissance a été fulgurante cette première saison de culture mais la caisse est pleine de nouvelles racines. Solidement ancré dans son pot, je prends la décision de sélectionner plusieurs branches, de les ligaturer et de les abaisser. Je choisis une face et continue le shari qui s'est formé naturellement.

 

2016 10 102

 

 

Printemps 2017

L'engraissage de la saison 2016 mais surtout l'engrais d'hiver distribué en masse lui permet d'exploser de bourgeons au printemps. Dans quelques jours, les jeunes pousses seront pincées. En juin, les vieilles aiguilles seront partiellement supprimées. Je compte profiter de la figure de l'arbre pour obtenir un second bourgeonnement que j'espère aussi massif que le premier.

 

Mars 2017 :

 

DSC_0897

 

 

 

Mai 2017 :

 

 

DSC_1424

DSC_1425

DSC_1426

DSC_1427

 

Mi-mai 2017

Petit passage chez le coiffeur...

DSC_1477

La branche sur la gauche n'a pas encore été pincée.

 

DSC_1480

DSC_1482

DSC_1479

 

La suite ? A l'automne, nouvelle sélection de branches, sans doute travail du bois mort et rempotage dans une caisse de culture plus plate, coupe des derniers gros tubes au printemps. Mais d'ici là...

 

Août 2017

Après le second pincement

 

DSC_1345

 

DSC_1347

 

DSC_1348

 

DSC_1351

 

DSC_1350

 

 12 septembre 2017

Après un nettoyage, une sélection de branches, la pose de ligatures et un travail de bois mort :

DSC_1674

 

DSC_1684

DSC_1682

DSC_1685

DSC_1686

DSC_1676

DSC_1676