13 avril 2016

Hier, c'est avec l'aimable autorisation de Claude que j'ai prélevé deux aubépines (crataegus monogyna) et deux pruneliers (que je pense être des prunus spinosa) dans un petit bois aux nombreuses clairières. Une belle aubaine en fait car les arbres - les aubépines en particuliers y sont en très grand nombre et d’une très belle qualité à l’écorce vieillie. A ce propos, je pense que la mousse des sous-bois en est pour quelque-chose.

Bref après un petit repérage lundi après-midi sous la flotte, c’est sous un beau soleil de printemps que je me suis activé pour sortir mes nouveaux compagnons.

Yesterday, I collected two Hawthorns crataegus monogyna and two blackthorns prunus spinosa in the wild, in a private wood with the owner's permission.

Prunus spinosa n°1 / blackthorn n°1

Pour accéder à Prunus spinosa n°2, il me fallait dégager un petit prunelier que j’ai du coup, conservé. Comme pour tous les prélèvements, une partie de la couronne a été supprimée. L’arbuste a été sorti très rapidement, les racines étaient en surface sur une couche de craie et réparties sur les ¾ du nebari. Le pivot – qui a poussé horizontalement – a été raccourci. Le pain racinaire a été mis dans de la mousse des sous-bois (hypnum cupressiforme), et emballé dans un drap puis dans un sac poubelle et placé à l’ombre sous un arbre. Malheureusement je n'ai pas fait de photo de PS1 lors de son prélèvement.

To have access to the 2nd prunus, I need to dug up a prunus (prunus spinosa n°1). The tree was dug up easily and it's roots were in surface in a chalk-mud soil. The taproot was cut.

Prunus spinosa n°2 /  blackthorn n°2

Vient au tour de Prunus spinosa n°2, un beau spécimen, une belle écorce à la ramification assez basse. Il se trouvait presque toute la journée à l'ombre, orientée plein nord. Je l’ai entièrement cerclé en prenant soin d’enlever les silex et les morceaux de craie. Les gros tubes ont été coupés et 20 minutes plus tard, il était entièrement délogé de son trou. Pour le transporter en toute sécurité, je lui ai laissé une couronne de terre de 25 cm de diamètre autour du collet. Sans pivot plongeant, 12-15 cm de terre ont été conservés sur le dessous. Emballage dans un drap avec l’hypnum pour maintenir l’humidité puis dans un sac poubelle. Le gaillard pesait bien ses 20 kg et il m’a ruiné le dos !

Now prunus spinosa n°2's turn to be dug up in 20 minutes. It was packed in fresh moss to keep the moisture.

1

2

3

4

Une grande partie de la branche basse est morte mais pas le premier tiers. Le reste est encore bien vivant et commence à sortir de son sommeil.

A large part of the lower branch is dead but not the first third. The other branches start to wake-up and budding !

 

DSC_0970

DSC_0965

DSC_0967

DSC_0969

 

*****

 Aubépine n°1 / hawthorn n°1

Je pensais galérer à extraire cette belle aubépine. Et bien non ! En quelques minutes, elle était sortie de son mélange craie/argile/cailloux très drainant. Même procédé : réduction de la partie aérienne, cerclage, nettoyage à la grosse, drap, (papier bulle car plus de sac poubelle).

L’après-midi, après un solide repas, je suis retourné sur les lieux du crime pour prélever la 2e et dernière aubépine. Le dernier prélèvement de la saison.

I thought it would be difficult to dug up this hawthorn, but not. A few minutes later, she was out of the ground. The branches were chopped down.

 

aubépine 1

 

aubépine 2

 

aubépine 3

Le cratère paraît immense mais il ne fait que 20 cm de profondeur... 

 

aubépine 4

 

aubépine 5

 

La demoiselle était assez fourni en chevelu.

 

aubépine 6

 

aubépine 7

Belle base, bonne conicité. C'est prometteur...

 

 

*****

 

Aubépine n°2

Aidé par ma femme cette fois (et oui, à deux, c’est beaucoup plus facile pour porter le grand sac, chacun une poignée), elle sort presque aussi facilement que la première mais elle est pourvue d’une longue racine pivot que je coupe. Même procédé : emballage dans un vieux drap, saucissonnage et dégagement de la terre une fois arrivé à la maison. Bien qu’il ait beaucoup plu la veille, le mélange de terre/craie/cailloux se délite très facilement des racines. Presqu’aucune perte. Ayant un chevelu plutôt fourni pour une aubépine, je décide de supprimer le pivot juste au-dessus de l’angle. Couic ! L’avenir me dira si j’ai eu raison.

For this second hawthorn, I was helped buy with wife. The dug up was easier as the first one. As the thin roots were many, I cut the bigs.

1

 

Avant d'être scalpée.

 

20160412_162934

 

DSC_0971

 

DSC_0974

 

Le racinaire étant lui aussi assez fourni, j'ai fait le choix de couper le pivot juste au dessus de l'angle droit.

 

DSC_0977

 

Ces quatre arbres ont été rempotés dans un mélange terre/craie d’origine + pumice + écorce de pin composté, le tout placé dans de grosses coupes à fleurs. Arrosage avec la solution nippone miracle HB101. A l’ombre pendant 15 jours. Quelques granulés d’engrais organiques ont été déposés sur le dessus du substrat. D’ici qu’ils n’agissent, la période de soins intensifs sera écoulée. Dans deux ou trois mois, je serai fixé sur le sort. Mais d’ici là, patience et engraissage.

 All the 4 were potted up in a mix chalk-mud from the wood (10%) + pumice. They were placed in mi-shade. Two weeks later, they were feeding.

 

Octobre 2016

Quelques nouvelles de ces prélèvements : tout va bien !

Some news from these trees.