Au printemps dernier, j'ai semé quelques centaines de graines dans l'espoir d'obtenir de jeunes plants avec de bons nebari et ainsi commencer la culture de futurs bonsai sur de bonnes bases.

Ainsi, j'ai sélectionné les graines suivantes achétées chez Semence du Puy et à des particuliers sur Ebay :

- Malus baccata (Pommier de Sibérie),

- Malus sylvestris (Pommier commun),

- Malus evereste (Pommier d'ornement à fleur),

- Prunus spinosa (Prunellier à épine noire),

- Prunus cerasifera,

- Prunus mahaleb (Cerisier de Sainte-Lucie),

- Diaspyros kaki (Kaki),

- Acer ginalla (érable du fleuve Amour),

- Acer buerger (érable de Buerger),

- Picea abies (Epicea),

- Acer purpureum (érable du Japon pourpre),

- Zelkova serrata (zelkova du Japon),

- Liquidambar (copalme d'Amérique),

- Ulmus campestre (Orme champêtre),

- Ulmus parvifolia (orme de Chine),

 Comme il fallait s'y attendre, la majorité des graines achetées chez des vendeurs non-professionnels n'ont pas germé. 

 Les graines "flottantes" et les "coulantes" ont toutes été stratifiées. Les unes et les autres ont germé.

Une stratification froide

Certaines graines ont besoin d'une stratification froide pour lever la dormance (la substance inhibitrice) de la graine avant le semis. Cette stratification peut être chaude, froide ou alternée. Dans le cas présent, c'est une stratification froide qui a été rpérée pour toutes les espèces mentionnées sauf pour les 3 dernières. 

Ayant lu et entendu tout et son contraire, j'ai testé différents conseils glanés sur Parlons Bonsai, sur Semence du Puy et dans différentes revues.

Dans les grandes lignes, une partie des graines ont été stratifiées dans du sable grossier (de carrière), une autre dans de la vermiculite et une autre partie entre deux feuilles d'essuie-tout à peine humidifiée. J'ai échelonné la stratification mi-janvier, mi-février. Dernière mise en stratification de Zelkova et d'Acer buerger le 1er mars. Toutes les graines ont été placées dans des sacs zippés (vide d'air) et déposées dans le bas du frigo à 4°C. (J'ai un frigo à air brassé donc même t° partout).

Il est aussi possible de mettre les graines dans du sable en extérieur pour que la stratification se fasse de manière plus naturelle. (A condition d'avoir un "vrai" hiver). Je pense qu'à l'avenir, je privilégirai cette option.

La plupart des graines mises dans un essuie-tout ont pourri malgré ma surveillance hebdomadaire. A ce sujet, c'est assez laborieux d'ouvrir chaque sac et de déplier chaque essuie-tout.  D'après mon expérience la meilleure solution reste le sable. La vermiculite fonctionne très bien aussi, c'est seulement un plus difficile d'y retrouver les graines...

Mi avril :

Aulnes

 

Malus evereste

Malus evereste

 

 

 

Nom scientifique

Nom commun

Stratification et semis

Substrat

Date

Autre

Autre

Malus baccata

 

Pommier de Sibérie

Stratification 3 mois et recouvrir la graine de quelques mm de terre.

Sopalin

Début stratification 10 janvier 2015

Semis prévus : 10 avril

5 flottantes

3 coulantes

 Pourrissement
             

Picea abis

Epicéa commun

Stratification froide à 3/5° pendant 60 jours puis semis en février-mars.

Vermiculite

Stratification : 10 janvier

Semis  : 10 mars

10 flottantes

6 coulantes

12 levées

9 vivent toujours

 

 

         

Diospyros kaki

Plaqueminier

Stratification froide tout l’hiver

Sopalin

Semis prévu fin mars 

8 semis

Pourrissement

Prunus spinosa

Prunellier

Stratification froide  avec scarification des graines après léger ponçage.

Sopalin

Sable

Stratification : 10 janvier

(5 graines sopalin / 4 sable)

 

 

Aucune levée

   

Acer ginalla

Érable du fleuve Amour

Stratification

Sopalin

 10 janvier

20

Pourrissement

 

 

         

Zelkova serrata

Orme de Sibérie

Stratification froide

1 – Trempage eau tempérée pendant 24 heures

2 – Stratification 6 semaines et surveillée.

Sable

 

Vermiculite

Stratification n°1 : 15 février

Stratification n° 2 : 1er mars

 20

13 levées

             
             

Acer burger

Erable trident

Trempage 24h eau à température ambiante et stratification froide – fin février/début mars dans de la tourbe. 2 graines par sachet de tourbe.

Sable

 

Vermiculite


Stratification 1 : 15 février

Stratification 2 : 1er mars

 

AB

Prunus cerasifera

Prunier cerise ou prunier myrobolan

-          12 heures d’eau froide.

-          Séchage de plusieurs heures.

Stratification (3 mois) puis levée en caissette.

Plein soleil.

A protéger du froide jusqu’au printemps suivant.

 Sopalin

 

Stratification : fin janvier

 12

4 levées

Malus sylvestris

Pommier commun

-          24 heures dans de l’eau froide

-          60 à 80 jours de stratification froide

-          Plantation au début du printemps, en caissette et dehors.

Ou

-          Plantation au début du printemps en caissette. A protéger du gel jusqu’au printemps suivant.

 Sopalin

Stratification 1 : 1er  février

Stratification 2 : 15 février

20

Pourrissement

Prunus mahaleb

Cerisier de Sainte-Lucie

Scarification des graines ou pas.

Les tremper dans de l’eau froide toute une nuit.

Les placer en stratification froide pendant deux à trois mois.

Les planter dans un mélange. Sable + tourbe et attendre la levée. Les semis peuvent mettre jusqu’à 18 mois à lever.

 

Stratification 1 : 15 janvier

Stratification 2 : 15 février

 20

Pourrissement de 10.

0 levée.

Acer atropurpureum

 

Trempage dans de l’eau tempérée posée sur le radiateur en changeant l’eau toutes les 12 heures.

Stratification froide.

 Sopalin

Stratification froide 1 : 14 janvier.

Stratification froide 2 : 1er février.

 20

Pourrissement

50 % perlite et 50 % terreau pour les jeunes plants.

             
Malus evereste   Stratification naturelle des graines dans les pommes au pied de l'arbre      20 env 100 % de réussite.
Aulnus Aulne Stratification naturelle au pied de l'arbre. Graines collectées mi-mars sur le parking d'un hôtel des impôts !
     30 env 100 % de réussite.

 

Mi mai :

Les érables Buerger

Aulnes et Picea abies

Malus evereste

Ormes de Chine

Ormes de Chine

Zelkova serrata et érable buerger

Prunus cerasifera

 

Pour les graines d'Ulmus Parvifolia : trempage des graines pendant 24 heures dans de l'eau tempérée pour enlever la substance inhibitrice. L'eau s'est légèrement ou fortement colorée en marron, c'était normal ! (C'est le tanin je crois).

Les graines ont été semées dans une mini-serre dans un mélange 50/50 terreau-perlite. La serre a été placé à mi-ombre (soleil le matin, ombre l'après-midi). La levée s'est faite en 27 jours, les nuits étaient encore fraîches.

 Tous les semis sont restés dans leur serre jusque fin mai. Puis ils sont passés en godets individuels et de nouveau placés mi-ombre.

 

Un premier travail sur le nebari : tailles et boutures de semis

Fin mai, tous les plants sont passés en godets individuels dans un mélange pumice (bien lavée) / terreau (50/50) en prenant soin de couper le pivot et en mettant bien à plat et en étoile le racinaire.

Les plants dont le racinaire n'était pas terrible ont été bouturés au dessus du cotylédon puis de nouveau mis en godet une fois les racines apparues.

Exposition : mi-ombre à plein soleil. Plein soleil pour les Picea abies.

Arrosage : régulier, quotidien en haute saison, puis en fonction des précipitations.

Engraissage : boulettes "maisons"ou engrais oscomote et engrais liquide tous les 4/5 arrosages.

Pousse libre toute la saison.

En juin :

Zelkova serrata n°13

Erable buerger n°7

 

Orme de Chine

En octobre :

Le même orme de Chine n°14

Erable buerger n°7

Zelkova serrata n°13

Les plants ont tous bien poussé cette saison. Au printemps, la moitié sera mis en pleine terre après avoir retravaillé le racinaire. Les plants seront mis sur un carrelage afin d'élargir et d'aplanir au maximum le nebari. Pousse libre pendant 2/3 ans puis de nouveau travail sur le nebari. Puis clip and grow pour donner du mouvement et de la conicité à l'arbre.

L'autre moitié sera cultivé dans des pots plats (nids pour pigeons) et richement engraissé avec pour objectif la formation de mame ou de petits shohin.

Je pourrai ainsi comparer la vigueur et la croissance des arbres en pot avec ceux mis en pleine terre.

En conclusion :

Pour la stratification des graines, je privilégirai une stratification "naturelle" dans du sable et en extérieur ou éventuellement dans du sable dans le frigo. Fini l'essuie-tout et les graines pas chères.

Les prochains semis seront mis dans des godets sur de petites surfaces planes dès le début de la culture pour directement élargir le nebari.

L'aulne adore avoir les pieds dans l'eau. Ne pas hésiter à noyer le substrat.