J'ai un attachement tout particulier pour cet érable champêtre car c'est mon premier arbre acheté en pépinière, taillé de manière drastique et mis en caisse de culture le 16 avril 2015. Les bourgeons commençaient alors à grossir. Détail qui a son importance, le prix du plant : 0,80 € !

Je n'ai pas de photo du plant lors de son achat mais il devait mesurer dans les 2 mètres de hauteur. Le chevelu était assez fourni. La partie aérienne a été taillée une première puis une seconde fois un peu plus court. Au niveau du racinaire, les plus gros tubes ont été coupés. L'arbre est en culture dans un mélange pumice (80%) / terreau, terre (20 %)

Le voici après la première coupe :

 

 

I have a particular affection for this field maple as it is the first tree I bought in a nursery, drastically trimmed and put in a box of culture on 16th April 2015. The buds then started to grow. That's a detail which matters : the plant costed 0,80€!

 

I don't have a picture of the plant when it was bought, but it was probably 2 meters high. The hair was quite important. The air part was trimmed once then twice a bit shorter. As for the root, the biggest tubes were cut. The tree is in culture in a mix of pumice (80%) / compost, land (20 %)

 

Here it is after the first cut :

 

Acer campestris 1 - 16 avril 2015 (1)

Acer campestris 1 - 16 avril 2015

Acer campestris 1 - 23 avril 2015 (2)

 

Après la 2e coupe :

 

After the second cut :

 

Acer campestris 1 - 23 avril 2015

Mi-juin, des trous sont percés avec une mêche de 2 mm au niveau du nebari pour faire apparaître des racines.  De l'hormone de bouturage en poudre est mise dans les trous et de la sphaigne hâchée est venue entourer le nebari afin de maintenir une humidité constante et ainsi favoriser la formation de racines. A première vue, cela a plutôt bien fonctionné.

La végétation est bien dense, je laisse pousser tranquillement.

 

In mid-June, holes were made with a drill of 2 mm at the nebari to make roots appear. Cuttings hormone in powder is put in the holes, and minced sphagnum came to surround the nebari in order to maintain a constant dampness to favour the formation of roots. At first glance, it worked pretty well.

 

The vegetation is quite thick, I just let it grow.

 

 

DSC_0022

DSC_0023

En août, la grosse coupe est retravaillée et je décide de freiner les branches qui grossissent fortement. En fait, j'aurai dû les freiner plus tôt afin de favoriser une pouce apicale qui aurait activé la cicatrisation de la coupe. Erreur de débutant. Je me retrouve finalement avec des branches latérales trop grosses qu'il faudra éliminer après l'hiver..

DSC_1616

DSC_1617

Au printemps, le racinaire sera retravaillé (coupe des plus gros tubes et travail du nebari). Les objectifs de 2017 seront de favoriser une pouce apicale (pour cicatrisation de la coupe), d'améliorer le nebari, peut-être préparer la ramification primaire. Rendez-vous au printemps...

In August, the big cut was reworked and I decided to restrain the branch growing too much. Actually, I should have restrain them earlier to favour an apical growth which would have activated the healing of the cut. A beginner's mistake. I find myself with lateral branches too big which will need to be erased after winter...

 In Spring, the roots will be reworked (cut of the biggest tubes and work on the nebari). The aims for 2017 will be to favour an apical growth (for the healing of the cut), to improve the nebari, perhaps prepare the primary ramification.

 Let's find out this Spring...

 

Octobre 2016

Un petit update de la culture de cet érable. Il a très bien poussé toute la saison, fertilisé avec de l'engrais assez costaud afin de laisser filer le tire-sève pour activer la cicatrisation de la grosse coupe.

J'ai délibérément coupé les branches basses afin de concentrer l’énergie vers le haut.

Avec du recul, j’aurai dû, mi-juillet, couper le tire-sève pour lui donner du mouvement car la base de ce tire-sève sera ma future branche de tête.

Au printemps, le tire-sève sera coupé. Je posterai une photo pour indiquer l’endroit choisi pour la coupe.

Juste après le débourrement, j’ai greffé deux jeunes plants sur l’arrière du nebari afin de l’améliorer et les greffes ont bien pris.

 

 

 

 

Méthode de greffe :

-         encoche verticale dans l’écorce du nébari

-         placement du jeune plant dans l’encoche

-         maintien avec une agrafe (agrafeuse de chantier)

-         pour maintenir bien verticalement le tronc du greffon, je l’ai agrafé au tronc et une greffe de branche s’est faite !

Le sevrage se fera au printemps. J’espère que le nebari sera amélioré…

 

October 2016

 

A little update about the culture of this maple tree. It grew very well the whole season, fertilised with a powerful fertiliser in order to let the sap drawer to activate the healing of the big cut.

 

I cut the branches low on purpose in order to gather the energy on the high part.

 

With hindsight, I should have, in mid-July, cut the sap drawer to give it some movement as its base will be my futur head branch.

 

In Spring, the sap drawer will be cut. I will post a picture to show the chosen spot for the cut.

 

Right after the opening, I grafted two young plants on the back of the nebari in order to improve it, and they worked quite well.

 

Method of the graft :

 

- vertical notch in the bark.

 

- placement of the young plant into the notch.

 

- support with a staple (of building-site).

 

- to hold the trunk vertically, I stapled it to the trunk and a grafting of branch was created!

 

The weaning will be made in Spring. I hope the nebari will have improved by then...

 

 

 

DSC_0221

L'arbre mesure plus de 2 mètres !

 

DSC_0223

La cicatrice s'est bien refermée. Le cal cicatriciel sera réactivé plusieurs fois l'année prochaine.

 

DSC_0225

Les deux greffes (en dessous des feuilles du premier plan).

 

DSC_0227

 

*****

 Février 2017 :

Les greffes de racines ont pris, ne reste plus qu'à les améliorer. La branche greffée a également pris. Elle a été ligaturée. Le tire-sève a été réduit. Il le sera encore en juin. J'espère qu'un maximum de bourgeons latents vont se réveiller pour faire une bonne sélection. La tête est bien sûr encore à travailler.

Deux objectifs cette année :

- amélioration du nebari avec une greffe de deux nouvelles racines, une sur l'arrière et l'autre l'avant

- fixation des charpentières et de la ramification primaire : entrenoeuds courts en vue.

 

 

DSC_0540

 

DSC_0554

 

DSC_0566

 

DSC_0648

DSC_0643

DSC_0645

Les deux racines greffées.

 

DSC_0646

La cicatrisation se précise

 *****

 Avril 2017 :

Les premières feuilles commencent à sortir :

DSC_1046

 

Une erreur grossière, visible sur la photo (l'engrais mis trop tôt) va entraîner la formation d'entrenoeuds gigantesque (13 cm pour le plus long) et des feuilles tout aussi hors-normes et sensiblement de la même taille. Il faut dire que l'arbre avait été engraissé toute la saison 2016 avec de l'engrais très riche.

Depuis fin avril, je coupe systématiquement les branches aux entrenoeuds monstrueux et défolie l'arbre de ses grandes feuilles. Je ne conserve que les petites feuilles et cela commence à payer. Les nouvelles pousses produisent enfin de petits entrenoeuds. Les charpentières vont se mettre en place.

Par ailleurs, le 28 mai, j'ai rabattu la tête. J'avais procédé de la même façon sur un autre érable et la cicatrisation s'était bien faite.

Voici quelques photos de l'arbre fin mai 2017. Il change chaque semaine :

DSC_1520

DSC_1521

DSC_1523

DSC_1524

DSC_1525

Certaines feuilles mesurent moins de deux centimètres.

La grosse cicatrice a été réactivée.

22 octobre 2017

La tempête de cette nuit a eu raison des dernières feuilles. Le voici tout nu !

La greffe de racine sur la partie arrière semble avoir fonctionnée. Verdict au printemps.

Les charpentières commencent à s'installer. Un tri sera fait au printemps. Cet arbre commence à avoir de la gueule !

Rempotage au printemps et greffe de racines sur la partie avant (au niveau du cercle rouge sur la photo n°4).

DSC_2018

 

DSC_2019

La cicatrice commence à se refermer. Elle sera réactivée au printemps.

 

DSC_2021

DSC_2027